Le coaching n'est pas une thérapie

 

Les différences entre le coaching et la thérapie sont nombreuses.

Elles concernent autant les objectifs et le cadre des séances que les compétences des professionnels qui les animent.

 

La formation

La formation de coach se distingue de celle du thérapeute par le contenu

des études orienté vers les pratiques d'accompagnement.

Les professionnels de la " psy " possèdent un enseignement en psychopathologie centré sur la prise en charge des troubles et des

maladies qui affectent la santé mentale.

      

        " Ce qu'on ne veut pas savoir de soi-même, finit par

          arriver de l'extérieur sous forme de destin ".

                                                                         C. G. Jung

Qu'est-ce qu'un coach ?

   

La métaphore qui convient le mieux pour décrire la fonction

de coach est celle du guide de haute montagne. Il aide, guide, prévient, stimule et motive.

Le coach entraîne, rassure et déjoue les pièges, pour que son client réalise avec succès ses talents, ses ambitions et ses projets.

Une vision stratégique et opérationnelle

A la fois spécialiste dans ses domaines de compétences et généraliste de part l'étendue de ses méthodes, le coach évalue les objectifs et élabore des plans d'action. Efficacité et résultats concrets sont les deux critères d'un coaching réussi.

L'apologie du projet

 

Le coaching est plus particulièrement orienté vers le " comment faire ", avec en filigrane le besoin de

mobiliser les ressources personnelles du client vers l'action. Celui-ci est invité à choisir et à agir pour réaliser son projet. Se sont la mise en oeuvre et la perspective de résultats très concrets qui développe la motivation.

 

Acceptation et connaissance de Soi

 

La thérapie a pour objectifs de relier les perceptions et les croyances d'un individu pour qu'il comprenne,

modifie et accepte dans la mesure du possible, ses déterminants. L'objectif étant d'atténuer la souffrance

morale souvent invalidante, qui provoque l'inadaptation à la réalité.

L'action thérapeutique s'inscrit dans une recherche globale qui vise à la connaissance intime des fonctionnements personnels. Elle s'immisce aussi dans les profondeurs de l'âme, siège des processus refoulés.

La recherche du " pourquoi " est omniprésente et oriente vers le passé, vers un objectif de réconciliation

et de réparation de ce que l'on n'aime pas de Soi, bien souvent visible et critiqué chez les autres...

 

Un accompagnement ciblé et choisi

 

Chaque professionnel, qu'il soit coach ou thérapeute, possède ses références, ses compétences et ses

limites très spécifiques. Il a pour devoir de clarifier les demandes afin que le cadre et les méthodes de

travail soient rigoureuses et significatives de succès.

Quant à vous, patient ou client, offrez-vous la possibilité de choisir et la liberté de vous sentir bien avec celui

à qui vous confiez la mission de vous accompagner.

 

Ces deux aspects sont essentiels et garants d'une démarche profonde, constructive et authentique.

 

 

 

 

Le carré "psy"

Quatre professionnels se partagent les interventions dans le domaine de la santé mentale.

Le psychiatre

Docteur en médecine spécialiste des troubles mentaux, il a le droit de prescription.

Le psychologue

Contrairement au psychiatre, il a suivi des études

à l'université de psychologie. Il a opté pour une spécialité en psychologie clinique.

Le psychanalyste

Son cursus est non universitaire (bien que certaines universités forment), mais reconnu par les autorités. Il a suivi personnellement une psychanalyse, étape nécessaire avant de recevoir ses patients.

Le psychothérapeute

Sa formation relève d'écoles privées. Les enseignements sont souvent suivis par des professionnels paramédicaux qui possèdent une expérience du soin déjà conséquente.